Val-des-Monts - Parc Marc Carrière

"Empreinte" par Béla Simó

Aluminium

Val-des-Monts, le moulin Perkins et l’exploitation du bois le long de la rivière Blanche

 

L’origine du nom de cette rivière provient de la teinte blanchâtre que le sol argileux donne à l’eau. Les terres boisées qui la longent ne sont exploitées qu’à partir de 1845 environ avec l’arrivée de John Adams Perkins. Ce marchand de tissus américain, que rien ne prédispose à devenir entrepreneur forestier, remonte la rivière Blanche et s’installe à proximité d’une chute qui lui semble idéale pour établir un moulin.

 

Situé sur le site actuel du parc Marc-Carrière, ce moulin compte déjà une vingtaine d’employés en 1851. John Adams Perkins multiplie les chantiers sur les rives de la rivière Blanche, exploitant ses 3000 acres de terres boisées où il récolte pruches, pins, hêtres et érables. À son décès en 1871, la direction passe d’abord à son fils John Adams jusqu’en 1875, puis à Éléonore et Arthur M. Perkins jusque vers 1900. Au 20e siècle, la propriété du moulin change de mains plusieurs fois et à partir de 1926, son exploitation est confiée à un locataire.

 

Le moulin Perkins a joué un rôle central dans le développement du village, rôle qui lui a valu de laisser son nom à ce secteur de Val‑des‑Monts.

 

Empreinte, 2017, par Béla Simó

 

Cette œuvre rend hommage aux premiers colons de Perkins et à la manière dont ils ont su utiliser le pouvoir de l’eau pour transformer la ressource forestière. La roue symbolise le moulin à scie. Le mât situé à l’arrière représente le bois équarri dont le commerce s’est étendu de 1800 à 1860, avant de laisser la place au commerce du bois de sciage. Un banc en forme de vague est intégré à l’œuvre. Il évoque la force motrice de l’eau dans le transport et la transformation du bois.

 

Originaire de la Transylvanie, une région de la Roumanie, Béla Simó a étudié la sculpture en Autriche avec l’artiste de renommée internationale Josef Elter. Établi au Canada depuis 1987, il a vécu pendant plusieurs années à Whitehorse, au Yukon. Il a été lauréat à deux reprises de la Bourse à l’intention des artistes professionnels du gouvernement du Yukon. Il réside maintenant à Val-des-Monts, au Québec et s’inspire de la nature canadienne.

belasimo.ca

En voir plus