CHELSEA
"Makwa Pikwatina Mitikmo - L'arbre qui nous parle de la montagne de l'ours" par Denis Charette
Cèdre rouge de l’ouest massif

Hollow Glen, un voyage à travers le temps

 

Le territoire ancestral algonquin s’étend sur plusieurs centaines de kilomètres de Fort-Coulonge à Cornwall, avec Hollow Glen situé au centre de ce grand territoire. Les Algonquins y vivent depuis près de 6000 ans. Les Kichesipirinis étaient, à l’époque de la Nouvelle-France, le peuple ayant vécu le plus près de l’actuel Hollow Glen. Leur lieu de vie était situé sur l’Isle-aux-Allumettes. Cependant, leur mode de vie nomade, la chasse, la pêche et, plus tard, la traite des fourrures avec les Européens font en sorte que leur grand territoire leur était d’une grande utilité.

 

Colonisé en 1820 par des familles d’agriculteurs d’origines irlandaises, c’est à partir de 1938 que l’avenir du territoire allait changer. Lyle Beamish, propriétaire terrien, avait de grands projets en tête pour le coin, incluant la construction d’un lac artificiel, la création d’une station de ski et d’un projet de station balnéaire. Les vestiges du barrage Beamish et le Lac Mountains demeurent des legs importants. Tout comme pour les autochtones, le territoire d’Hollow Glen, se trouvant au versant du bouclier canadien, fut apprécié par les populations d’hier et d’aujourd’hui.

 

"Makwa Pikwatina Mitikmo - L'arbre qui nous parle de la montagne de l'ours", 2021, par Denis Charette

 

L’oeuvre sert à rendre hommage à la nature et aux Premières Nations qui ont été les premiers à habiter le territoire. Elle nous permet véritablement de nous faire voyager dans le temps aux tout premiers balbutiements de l’histoire de la région. Du haut de ses quatorze pieds, le mat totémique présente à sa base un ours noir paisible enveloppé de magnifiques chutes d’eau. L’artiste représente ainsi des souvenirs d’enfance que lui et d’autres eurent aux chutes Kelly entourés par la faune et la flore luxuriante de la région d’Hollow Glen. Le style texturé algonquin témoigne de leur présence sur le territoire et leur harmonie avec la nature. Finalement, l’aigle trônant au sommet du mat représente le courage. Il protège et rassure.

Denis Charette est un artiste québécois, natif de la région de l’Outaouais et d’ascendance autochtone. Renommé pour ses sculptures monumentales et totémiques Monsieur Charette a réalisé de nombreuses oeuvres en Amérique du Nord.

denischarette.com

Inauguration
Artiste Denis Charette
MAKWA PIKITINA MITIKMO
Inauguration Hollow Glen
Inauguration Hollow Glen 2

Pour en apprendre plus: 

https://www.gvhs.ca/publications/utga-beamish-hill.html